C’est sur un bar au fenouil que ce dynamique verdejo s’est fait aller la dorsale du plaisir en lui donnant l’occasion de frétiller jusqu’à plus soif ! 

Lisez la suite de l'article ICI.